Clinique du Palais - 25 Avenue de Chiris - 06130 Grasse

Prendre rendez-vous

04 93 36 90 91 ou Doctolib

Lithiases urinaires

Tout le monde connaît ou connaîtra un jour pour lui ou son entourage un épisode lithiasique. C’est une pathologie qui provoque la formation de petits graviers dans les reins ; ces calculs peuvent être la cause de douleurs lombaires, d’infections, voire de destruction progressive du tissu rénal en cas d’obstruction prolongée de la voie urinaire.

La maladie lithiasique touche 10% de la population. Elle est en augmentation de part, entre autres, nos habitudes alimentaires de plus en plus riches en protéines et en sel.

Si le calcul (qui se présente sous la forme d’un petit caillou) s’engage dans l’uretère, il peut se bloquer et stopper l’écoulement naturel des urines du rein vers la vessie. 
C’est cette mise en tension brutale des voies urinaires que l’on appelle crise de colique néphrétique

Il est nécessaire de consulter votre urologue en cas de calcul urinaire afin de préserver la fonctionnalité des reins et d’éviter les complications.

L’éventail des traitements est large :

  • Simple surveillance,
  • Lithotritie Extra Corporelle (ondes de chocs extra corporels focalisés sur le calcul)
  • L' endoscopie : Urétéroscopie rigide et souple avec fibre Laser,
  • Chirurgie percutanée (néphrolithotomie percutanée).
 La séquence de traitement est déterminée à partir de la taille, de la localisation, de la composition des calculs.

Les diagnostics et traitements se font à la Clinique du Palais.

La crise de Colique Nephrétique

  • Apparition brutale sans facteur déclenchant d’une douleur intense (coup de poignard dans le dos).
  • A mi hauteur dans le dos, latéralisée gauche ou droite, irradiant vers la région inguinale et les organes génitaux. 
  • Sans position antalgique
  • Elle peut s’accompagner de saignement dans les urines

En premier lieu, il est important de comprendre que c’est la mise en tension de la voie urinaire qui provoque la douleur. On doit donc arrêter toute prise de boisson ! Juste garder un petit verre d’eau pour les antalgiques, paracetamol et un anti inflammatoire classique type Ketoprofène.

Même si la douleur cède, il est impératif de consulter un médecin ou spécialiste afin d’effectuer un bilan radiologique et établir un diagnostic précis de la topographie et de la taille du calcul.

Calculs dans la voie urinaire droite

Calculs dans la vessie

Extraction d'un calcul au "lasso"

Fragmentation d'un calcul au laser

Pour joindre le Dr Lefebvre

Aux horaires de jour

Secrétariat du cabinet médical

Le soir de 20h00 à 23h00

SOS médecin à l’entrée de la clinique du palais

La nuit

Service des urgences de l’hôpital Clavary, Grasse

En attente d'un numéro

© Copyright Uroxy 2018 tous droits réservés | Mention légales & Politique de confidentialité | Gérer les cookies

Réalisation du site internet par iPaoo